Recherche

Qu'est ce que la Géo-Anthropologie ? Qu'est-ce que l'anthropologie pluraliste ?


Hannah Arendt et la société de masse remplaçant le monde.



"Dans cette situation d'aliénation du monde radicale, ni l'histoire ni la nature ne sont plus du tout concevables. Cette double disparition du monde -la disparition de la nature et celle de l'artifice humain au sens le plus large, qui inclurait toute l'histoire- a laissé derrière elle une société d'hommes, qui, privés d'un monde commun qui les relierait et les séparerait en même temps, vivent dans une séparation et un isolement sans espoir, ou bien sont pressés ensemble en une masse. Car une société de masse n'est rien de plus que cette espèce de vie organisée qui s'établit automatiquement parmi les êtres humains quand ceux-ci conservent des rapports entre eux mais ont perdu le monde autrefois commun à tous."

La crise de la culture (Between Past and Future,1954), Gallimard Folio (1989), pp. 119-120.


Ce texte est à méditer. Aucun décryptage n'est souhaitable, qui encouragerait la paresse du lecteur (mais réactions bienvenues).

Mardi 18 Mai 2010 - 17:03
Mardi 18 Mai 2010 - 17:50
Denis Duclos
Lu 2438 fois


1.Posté par Debra le 16/10/2012 20:31

Ahhhh... mais la nature a-t-elle disparu pour autant parce que nous croyons qu'elle a disparu ?
Se profile la question d'être créateur et créature.
Peut-on être créateur et créature ?
Peut-on, en tant que créature, créer quoi que ce soit qui serait extérieur à la création ?
Osons... un credo, là.
Pour ma part, je crois que nous, humains, ne pouvons rien créer qui soit extérieur à la création, même si ce que nous créons passe, à nos propres yeux... pour artifice.
Même créateur, l'homme reste, et restera créature.
Donc.. sujet soumis à la nature.
Par contre, ce que nous voyons autour de nous est le résultat de notre... croyance incroyablement puissante que nous POUVONS sortir de la création (et de la nature, par le même occasion). Que les lois du vivant ne s'appliquent pas à nous, des animaux... COMME les autres.
Nous pourrions détruire chaque parcelle visible de la nature sur cette terre sans pour autant échapper à notre condition de sujet de la nature...
En fin de compte, la question reste individuelle, personnelle pour chaque.. sujet ?
Que voyez-vous dans le/du monde ?
Quel monde... voyez-vous ? (Y a t-il jamais existé une telle utopie que.. "un monde autrefois commun à tous" ?)
A quelle communauté appartenez-vous ? Qui... reconnaissez-vous comme semblable(s) ?
(J'oserais même dire que cette question a le malheur de se formuler dans notre langage humain, mais qu'elle est d'actualité pour tout le vivant, y compris le vivant qui ne parle pas... notre langue.
La question du semblable et du différent est vitale pour tout le vivant. Pas seulement... pour nous, humains.)
Enfin... serait-ce la fin du monde de vivre sans espoir ?
Pourrions-nous vivre sans espoir, sans être pour autant désespérés ?
Et si... le "fatum" faisait un comeback ?
Nous sommes si fatigués des utopies et du salut...

....
Julia Kristeva a écrit un livre qui s'appelle "Soleil Noir".
Sur la mélancolie...

Nouveau commentaire :

Introduction aux sujets principaux/ Introduction to key topics | éléments pour une géo-anthropologie (geo-anthropology) | Théorie de la pluralité/Pluralist Theory | Séminaire " PLURALITE OU DYSTOPIE " (Présent et avenirs alternatifs de la société-monde) | Séminaire "Société-monde" de Comberouger | Eléments du séminaire anthropologie analytique/géoanthropologie (2000-2008) | L'actualité en anthropologie de la société-monde / updates on the anthropology of world-society | Géopolitique et géostratégie | Origines et dynamiques des cultures / origins and dynamics of cultures | Les conversations entre cultures / conversations between cultures | Psychisme et culture | Fonder l'anti-sociologie | Fonder les places du singulier et du familier en sciences humaines / setting up the bases of singularity and familiarity | L'actualité dans les sciences de l'homme et de la société / updates on human and social sciences | Analyses de la "grande crise contemporaine" | tueurs en série, tueurs-suicidants de masse : symptômes du Sociétal | Les "grandes peurs" :symptômes muets de désirs et de besoins humains | Histoire d'un chercheur / a researcher's story | Publications | direction de thèses | textes de D.Duclos traduits du français/ Denis Duclos' Texts translated from French (English, German, Italian, Spanish, | bibliographies des thèmes travaillés par Denis Duclos / bibliographies of subject matters studied by Denis Duclos | le programme de recherche de Denis Duclos au CNRS / Denis Duclos' research program at the CNRS | Projets de manifestations, séminaires, rencontres et colloques | Imaginary dialogues (which could have been real if anyone had responded) | questions et choix philosophiques | Prises de positions, alertes / stands, warnings,whistle blowing | Papers, réflexions, interventions, réactions, propositions... / papers, reflections, reactions, interventions, proposals | Thèmes spécifiques (ecologie, risque) / Specific subjects (ecology, risk) | Essais et Romans de Denis Duclos / Essays and Novels by D.Duclos | Rabelaisiâneries / Rabelaisian jest


Menu