Recherche

Qu'est ce que la Géo-Anthropologie ? Qu'est-ce que l'anthropologie pluraliste ?


Demain, la Planète-Pluralité

Ce livre publié aux éditions du Translatador peut être commandé sur Amazon, Kindle, Createspace ou/et chez votre libraire favori, pour un prix fort modéré.



Présentation : Instaurer la pluralité dans une société-monde n'est pas chose aisée. Elle est d'abord difficile à penser parce que l'universalité interdit la comparaison et donc la parole. Elle nous enlève les mots de la bouche pour ne laisser que les scories d'une "politically correctness", autre nom d'un Surmoi planétaire aussi hypocrite que terne.
Ce livre, travail d'une vie d'anthropologue libre, est consacré à l'étude systématique des conditions de la pluralité pour notre époque et surtout pour l'avenir. Il s'agit de comprendre quelle division entre grandes dimensions anthropologiques est irréductible à une géo-gestion. En un temps où les Etats-Nations, eux-mêmes institués comme totalités organiques souveraines, sortes de "Moi" sociétaux, deviennent de simples arrondissements d'un Etat-Monde en formation accélérée, il faut penser les souverainetés et les territoires qui seront nécessairement appelés à les dépasser... afin de restaurer des choix possibles pour les sujets humains. Sans préfiguration de ce qui attend l'humanité planétisée, nous risquons d'emporter nos propres descendants dans un totalisme auprès duquel les "massifications" du XXe siècle n'auront été que des préludes presque bénins. Il nous faut participer à la recherche de catégories politiques nouvelles, ne serait-ce que parce que nos descendants... sont encore bien en peine d'y songer ! Or, si l'unicité, l'unarité et l'unité de la société-monde deviennent inéluctables, elles aboutissent inéluctablement à une autoréférence paradoxale et donc une confusion complète. La mondialité ne survivra de façon supportable et soutenable qu'en tant que berceau d'une pluralité de grandes façons collectives de vivre à la surface du monde commun.
Quelles façons collectives de vivre ? Quelles passions ? Quelles dimensions ?
Au moins quatre candidates se présentent à la réflexion approfondie : la dimension de la nature, celle de l'urbanité, celle de la technologie et celle de la culture. Et si celles-ci ont régné tour à tour sur l'humanité au cours des derniers millénaires -nature pour les grands empires nomades, ville pour Rome, culture pour les réseaux de moines-copistes, ou encore technologie déferlante pour la technobureaucratie actuelle, il ne peut être question que la société-monde en formation soit réduite par l'une de ces dimensions. Les Humains en deviendraient encore plus fous qu'ils ne le sont déjà.
Mais construire des modèles pluralistes de l'avenir exige à la fois de l'imagination et de la prudence. Cela implique aussi de tenir compte des formes passées et présentes de pluralités, car ce n'est pas la première fois que les Humains rencontrent le problème à diverses échelles. La seule différence est que l'actuelle mondialité doit produire sa pluralité en tenant compte d'une absence d'extériorité réelle (en dépit des fantasmes de la science fiction), et de sa propension à se retourner contre ses participants pour en faire des assujettis passifs et "rangeables".



Samedi 16 Janvier 2016 - 20:05
Samedi 16 Janvier 2016 - 20:32
Denis Duclos
Lu 166 fois

Nouveau commentaire :

Introduction aux sujets principaux/ Introduction to key topics | éléments pour une géo-anthropologie (geo-anthropology) | Théorie de la pluralité/Pluralist Theory | Séminaire " PLURALITE OU DYSTOPIE " (Présent et avenirs alternatifs de la société-monde) | Séminaire "Société-monde" de Comberouger | Eléments du séminaire anthropologie analytique/géoanthropologie (2000-2008) | L'actualité en anthropologie de la société-monde / updates on the anthropology of world-society | Géopolitique et géostratégie | Origines et dynamiques des cultures / origins and dynamics of cultures | Les conversations entre cultures / conversations between cultures | Psychisme et culture | Fonder l'anti-sociologie | Fonder les places du singulier et du familier en sciences humaines / setting up the bases of singularity and familiarity | L'actualité dans les sciences de l'homme et de la société / updates on human and social sciences | Analyses de la "grande crise contemporaine" | tueurs en série, tueurs-suicidants de masse : symptômes du Sociétal | Les "grandes peurs" :symptômes muets de désirs et de besoins humains | Histoire d'un chercheur / a researcher's story | Publications | direction de thèses | textes de D.Duclos traduits du français/ Denis Duclos' Texts translated from French (English, German, Italian, Spanish, | bibliographies des thèmes travaillés par Denis Duclos / bibliographies of subject matters studied by Denis Duclos | le programme de recherche de Denis Duclos au CNRS / Denis Duclos' research program at the CNRS | Projets de manifestations, séminaires, rencontres et colloques | Imaginary dialogues (which could have been real if anyone had responded) | questions et choix philosophiques | Prises de positions, alertes / stands, warnings,whistle blowing | Papers, réflexions, interventions, réactions, propositions... / papers, reflections, reactions, interventions, proposals | Thèmes spécifiques (ecologie, risque) / Specific subjects (ecology, risk) | Essais et Romans de Denis Duclos / Essays and Novels by D.Duclos | Rabelaisiâneries / Rabelaisian jest


Menu